JOURNAL DE BORD Mardi 24 Mai

VERS LA RIVIERA DES FLEURS – Mardi 24 Mai

En quittant BAULIEU Sur mer, on tombe immédiatement sur Monaco, au détour du Cap D’Ail. Fontvieille annonce déjà le bétonnage en règle que l’on découvre vraiment en passant sous le musée océanographique, en slalomant entre les super yachts n’ayant trouvé place dans le port. On pardonne aux Monégasques qui ne payent pas d’impôts, il faut bien que le prince fasse un peu d’immobilier pour aider l’Open de tennis, le Grand Prix de Formule un et le Festival du cirque qui occupe si bien Stéphanie…

Ensuite le paysage se transforme et l’on entre en Riviera Ponente encore appelée Riviera des Fleurs. Petits villages accrochés aux falaises, serres de cultures florales, viaducs et tunnel qui percent et enjambent les différentes criques et mettent Aix à trois heures des CINQUE TERRE….

On relâche à SAN REMO après avoir eu l’audace vaine de vouloir entrer discrètement, dans le minuscule port de théâtre de BORDIGHERA, à l’heure de l’apéritif. (Z’ont pas du voir mon Pavillon de courtoisie ni entendre Verdi susurrer dans les haut-parleurs du bord ! – n’ont pas levé la tête de leur Americano)

Enfin le voisinage n’est pas inintéressant sur les (énormes) bateaux voisins : La signora italienne ne fera jamais de topless ou de seins nus. C’est bien pire.

Elle porte en général un mini maillot, ultra décolleté sur le haut et un string d’un autre monde sur le bas. Elle supporte ce costume de scène avec un naturel toujours étonnant, feint l’indifférence en voyant qu’on l’observe et vous jette un regard chaleureusement incendiaire, fort d’un mimétisme entre Vésuve et Etna, s’il lui semble que ses charmes vous laissent d’un marbre Carraréen….. !

Durant cette courte période, les mâles du bord on déjà soulagé d’une main caressante, les amarres des mains de votre épouse pourtant vêtue normalement, comme on peut l’être en navigant au mois de Mai, un lendemain de coup de Mistral.

Bienvenue en Italie quoi!.

Après le pic nique tomates-Mozarella, nous irons flâner dans ce séjour mythique de villégiature des riches Milanais ou Turinois du siècle dernier qui recèle encore d’intéressantes promenades et le plus grand marché aux fleurs du monde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s