JOURNAL DE BORD – Vendredi 27 Mai

EN ROUTE VERS PORTOFINO 

Les qualités de très bon marcheur de TINTAMARRE, liées à notre envie incommensurable d’Italie, nous ont mis en avance de près de quatre jours sur notre plan de route.

Qu’il était d’ailleurs prévu de ne surtout pas respecter.

Demain, délaissant parait-il à tort la vieille ville de Gênes, nous allons couper directement vers CAMOGLI, PORTO FINO, SANTA MARGHERITA LIGURE ou RAPALLO, quatre merveilles à quinze Milles nautiques, environ une heure de route. Ce sera peut-être l’occasion d’un premier mouillage forain en Italie, car la RIVIERA ne comporte aucun abri à peu près protégé et on doit caboter de port en port.

Heureusement nos amis Italiens ont aménagé d’une manière incroyable ce littoral et les services à ce niveau sont tout à fait séduisants.

La vie de port en port est faite de rituels nautiques à peu près immuables. Après une approche minutieuse sur carte, GPS, à vue…. on s’enquiert d’une place (Il y en a souvent pléthore en cette saison), on prépare barre-battages et cordages, on manœuvre, on s’amarre ou coupe les moteurs, les instruments, on peaufine sa position, ses protections. On branche ensuite l’électricité au quai, le tuyau d’eau, on range le bord des instruments précieux devenus momentanément inutiles : Jumelles, cartes marines, vestes de quart….

Et on s’envoie une petite mousse en se congratulant de la qualité de sa navigation, de sa manœuvre de port. Le capitaine y est toujours très sensible. L’équipage qui ne se fait pas engueuler par un boss tyrannique, aussi.

Et là, la vie reprend un peu comme à la maison, on met le nez dans le frigo pour faire le point, on part faire les courses, on passe inscrire TINTAMMARRE à la capitainerie avec les papiers du bateau, l’assurance….sauf qu’à partir de là, on découvre, un lieu, une ville, des traditions, des attitudes qui nous amusent et nous séduisent, des produits qui nous étonnent et nous enchantent, des conseils locaux qui nous passionnent (Recettes, cépages, visites….)

Et l’on partage tout ça avec les voisins de pannes, avec qui on refait le monde dans le carré en échangeant nos histoires, parfois un mail, toujours une passion, souvent passée une heure tardive où le Jet, la Manzana ou le Limoncello ne sont pas absents. Le mouillage est une aventure souvent bien différente qui revêt d’autres intérêts. Les rituels marins restent cependant forts. Si le propriétaire du navire veut aller faire la sieste ou le câlin, il doit descendre à mi drisse son pavillon, pour ne pas être dérangé….

Tintamarre n’a pas de Pavillon de propriétaire, et je ne vois pas bien qui pourrait avoir l’outrecuidance de venir nous perturber dans des instants pareils.

Quoi qu’il en soit, le temps de cette petite digression, nous franchissions les quinze Milles qui nous séparaient de VARRAZZE à l’Ouest de GENES, de CAMOGLI, PORTO FINO et SANTA MARIA LIGURE à l’Est du Golfe. CAMOGLI est une sorte de village des CINQUE TERRE, avant les Cinque terre. Un port minuscule autour d’un amphithéâtre de maisons colorées accrochées à la falaise, des bateaux locaux agglutinés an fond d’un minuscule bassin. Une digue désaffectée représente l’accueil pour les unités de passage, en ruine. Camogli cultive l’authentique et la tranquillité.

Qui pourrait l’en blâmer, c’est superbe. Derrière la pointe de PORTOFINO, la calanque célébrissime se découvre en entrant. Quelques bateaux locaux, les pannes sont vides et les quais sont noirs de monde…. A PORTOFINO, il vaut mieux se jeter un demi, que prendre une place au port.

A quatre cent €uro l’anneau, ça paye toutes les DESPES de l’équipage pour les dix années à venir.

La raison et la passion nous emmènent quelques brasses plus loin, à SANTA MARGHERITA LIGURE, très certainement l’une des étapes les plus attachantes de cette RIVIERA ITALIENNE. Une ville superbe, pleine de vie, de pêcheurs, d’activité authentique et de charme. C’est l’anniversaire de Madame. J’opte pour un resto poisson, les pécheurs locaux on les a vus, en on débarqué des caisses.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s