JOURNAL DE BORD – Mercredi 08 Juin

IMG_1960.JPG

UNE HALTE INSIPIDE – Mercredi 08 Juin

En s’éloignant de la presqu’île de l’ARGENTARIO vers le Sud, on quitte définitivement la Toscane et son Archipel d’îles superbes, pour longer une côte sans attrait, basse, marécageuse, dangereuse par gros temps car le plateau continental s’étend assez loin vers le large, laissant une vaste erre de jeux à de nombreux chalutiers qui raclent systématiquement le peu de vie qu’il doit y subsister.

Les quelques port abris, deviennent inaccessibles par grosse mer du large qui déferle et leurs entrées s’ensablent, rendant un peu plus angoissant un accès qui devient vite carrément impossible.

Heureusement ce ne sont pas les conditions actuelles, mer plate, vent quasi nul, pilote automatique et lecture, à distance raisonnable de la côte…

Quelques dauphins nous escortent  au loin, ils semblent se méfier de tout ce qui pourrait traîner derrière, un chalut !

Notre étape est une grosse marina grise, sans charme, RIVA DI TRAIANO au dessous de CIVITTA VECCHIA qui fut parait-il si belle dans le passé, avec ses quais dessinés par MICHELANGELO…. Aujourd’hui cela ressemble de loin à FOS, avec ses réservoirs, ses cheminées, ses énormes bahuts de croisière en transit.

Même le personnel de la marina a su se vêtir de la grisaille locale, pas un bistrot sympa, pas un réseau Wifi.  Ils semblent porter sur leurs pauvres épaules, tout le poids des portes de l’enfer toutes proches….

Per me si va ne la città dolente,                           Par moi on entre dans la citée des souffrances,

per me si va ne l’etterno dolore,                          par moi on va vers d’éternelles douleurs,

per me si va tra la perduta gente,                       par moi on rejoint les malheureux perdus,

lasciate ogne speranza, voi ch’intrate.               laissez toute espérance, vous qui entrez ici.

 

Heureusement, notre prochaine étape est ROME et une halte de quelques jours va nous permettre de revoir sous un jour nouveau la Ville Eternelle, en attendant FRAMBOUNE, notre amie de toujours qui nous rejoint pour quelques jours.

La Marina romaine PORTO TOURISTICO DI ROMA proche de FIUMICCINO risque d’’être du même tonneau, mais les Enoteche de la piazza NAVONE vont nous permettre de peaufiner notre étude sur le FRASCATTI local.

 

Nous irons surement dîner dans le TRASTEVERE (Au-delà du Tibre), où François en Romain d’adoption reconnu, nous fit découvrir un resto local où les pâtes et le Tiramisù, sont à mourir…..

Si chiama « DA CHECHI ». Et c’est une institution……. !

DAUPHIN 01.JPGCHALUTIER.JPG

 

 

 

Une réflexion sur “JOURNAL DE BORD – Mercredi 08 Juin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s