JOURNAL DE BORD – Dimanche 11-Lundi 12 Juin

IMG_2029.JPG

DECIDEMENT EOLE FAIT DES SIENNES

La belle Circé nous aura attendus. En vain….

Une palanquée de Romains de retour des îles a du être bloquée à San Félice Circéo par une météo capricieuse. Impossible d’approcher. Le port était surbooké, son accès impossible.

Nous avons donc relâché à Nettuno, une halte qui ne restera pas dans les annales, bien que le vieux bourg médiéval vaille le détour d’un Spritz….

Notre muse, à défaut de Circée s’appelait Graziella. Elle nous a trouvé une place au vieux port de la ville, pour relâcher après 30 milles de navigation difficile, le baptême du feu pour notre nouvelle équipière.

Blottis le soir dans le carré, nous avons évoqué nos lectures récentes et à venir, un panel éclectique, allant de Proust à Baudelaire, de Rimbaud à ……Eric-Emmanuel Schmitt, leur vie leur œuvre. Un verre de rosé, un carré de chocolat noir, un Nespresso déca, putain que c’est bon !….

Le lendemain, en descendant vers les Pontines, nous observions le Mont Circéo sur bâbord durant plusieurs dizaines de milles. La belle magicienne a du être tentée à nouveau de nous attirer par quelque subterfuge, mais le chant des sirènes, cela se passe plus bas à quelques trente mille, en entrant en côte Amalfitaine, proche des ilots des Galli, au-delà de Capri….

On ne peut pas tout mélanger, Homère est un garçon sérieux !

Ponza est la plus belle, des Pontines du Nord. C’est aussi la plus grande. On y entre par un chenal mal pavé, entre l’îlot Zanone et les Scogletti. Immédiatement, on se place à l’abri de l’île, vaste croissant qui protège les falaises colorées de sa côte Est, de la grosse houle et des vents dominants d’Ouest.

Il faut avancer encore pour découvrir comme un amphithéâtre, le village minuscule et coloré, niché entre les rochers.

Le souhait des filles va cependant vers le mouillage proche, qui semble très serein malgré les quelques rafales d’ouest qui tombent des falaises. La mise à l’eau de l’une de nos deux annexes, va nous permettre tout à l’heure, une visite approfondie du lieu, à l’heure où le Prosecco se mêle au Campari dans un seau de glaçons…..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s