JOURNAL DE BORD – Vendredi 24 Juin

CETRARO : ETAPE DE TRANSITION

 

C’est comme au tour de France, ces étapes plates de trois cent bornes, où le peloton se pelotonne.

Pas la moindre côte pour extraire un grimpeur, beaucoup trop longue pour l’échappée solitaire d’un rouleur. On attend que ça passe et les sprinters montent au créneau, à l’arrivée.

Pareil sur Tintamarre, sauf qu’on n’a pas de sprinters, mais deux nanas qui bronzent devant, à quinze nœuds par mer plate et un capitaine qui somnole trois heures, un œil vaguement posé sur le GPS de bord et les compteurs de contrôle.

Seul gestionnaire après Dieu, des bibines du frigo du haut, sur le Fly, pendant que les filles relâchent leur attention….

L’orage est à nouveau prévu en fin de journée, vers 17h03 si l’on en croit les prévisions du vieil iphone 4S d’UGLIONE, branché sur le site adéquate !

La marina visiteurs est libre de tout occupant. Nos amis Anglais auraient-ils déjà regagné la perfide Albion pour organiser leur défense, contre une Europe liée pour leur renvoyer, leurs étudiants, leurs malades, les sans-papiers de Calais et le stock importé, devenu maintenant inutile de panse de brebis farcie (Beurk !) ?!….

Dommage s‘il tonne vraiment, un papy Italien dès notre arrivée, nous proposait de nous emmener avec sa Fiat 500 (Topolino, le vrai ancien modèle où je ne case pas mes guiboles), chez son cousin dont la Taverne sert un poisson frais du jour, tout la haut, au village.

On verra après la sieste. Si le courage nous prend….

IMG_2330.JPG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s