JOURNAL DE BORD – Mercredi 06 Juillet

IMG_2601.JPG

LE MENUET : TROIS PAS EN AVANT, DEUX PAS EN ARRIERE…..

On était partis de MARZAMEMI sûrs de nous, gavés de sieste, reposés, pour PORTO LEONE du côté d’AGRIGENTE.

Les instructions nautiques et leur carte jointe, donnaient environ 30 Milles de route, deux heures de mer plate, en écoutant DIRE STRAITS ou en lisant IRVING.

Deux heures plus tard, le GPS nous situait à peu près à 1/3 de la route ( ?!). Déballage rapide des cartes du Shom, pour vérifier que ce paragraphe de notre guide nautique était complètement fantaisiste ! La distance réelle était d’au moins soixante milles. Le double.

Changement de stratégie, et décision de s’arrêter à SCOGLITTI, décrit comme petit village de pêcheur, accueillant volontiers le touriste.

Après avoir tourné 20 minutes dans le port, à raser les autochtones attablés au café devant les trois pontons des trois sociétés nautiques, gestes inutiles, appels VHF infructueux, corne de brume…. Pas un regard !

L’accueil méprisant que l’on rencontrait dans certains ports Corses, il y a quinze ou vingt ans (Aujourd’hui cela a heureusement bien changé et l’accueil est adorable sur l’Ile de Beauté, en dehors de Porto Vecchio et St Florent, toujours aussi haïssables,  dont je vous conseille de faire largement le tour….)

Retour en arrière de cinq milles, pour trouver une nouvelle Marina, repérée à l’aller et absente de nos guides PORTO DI RAGUSA, accueil parfait.

Le lendemain matin (Le capitaine, sa femme….), prenaient un nouveau départ pour PORTO LEONE, avec une météo plus instable et du vent d’Ouest annoncé en fin de journée.

Mais pour Eole qui doit se lever matin, fin de journée c’est sur le coup de midi, qui voit se lever une mer hachée, courte, pénible à passer sans réduire la puissance des moteurs. Donc décision de relâcher à LICATA, où passée la haute digue d’entrée, nous nous apercevons que ces sacrés italiens ont encore construit une nouvelle marina superbe CALLA DELL’ SOLE, où nous retrouvons l’accueil proverbial Italien….

Demain peut être, nous arriverons  à PORTO LEONE pour voir Agrigente ? Il y a plusieurs millénaires que les vieilles pierres et les temples attendent, sans menace apparente de DAESH, malgré le nombre d’immigrés qui touchent cette côte quasi journellement…

Les vieux cailloux attendront bien quelques heures de plus. Si Eole veut bien que nous arrêtions ce menuet !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s