JOURNAL DE BORD-Lundi 18 Juillet

 

TRAVERSEE PEPERE

D’une manière générale, j’apprécie peu les longues traversées où le regard se perd, entre un sillage rectiligne derrière et une grande étendue d’eau libre devant, dont il faut juste vérifier qu’elle le reste….

Je préfère de loin, la découverte des rivages, en mouillage forain solitaire (rares de nos jours, dans les îles d’Hyères à la bonne saison), ou dans un port, avec toute la vie grouillante qui s’y déploie.

La nuit a été courte et mon IPhone m’a susurré une « petite musique de nuit » sur le coup des quatre heures du mat’, pour réveiller en douceur le Capitaine qui l’était, depuis plusieurs heures déjà !

Les préparatifs du départ ont leur rituel, une sorte de check-list qui évite de penser à un moment où les neurones patinent. On se glisse ensuite en dehors du port endormi, avec quelques pêcheurs. La digue est franchie, il est cinq heure, il fait encore nuit.

On reste attentifs aux filets qui peuvent être un danger mortel pour nos hélices, mais le calme de l’eau  « Ce toit tranquille où marchent les colombes, selon Valery », nous y aide.

Le temps de trouver un début de rythme à cette navigation et déjà l’horizon à l’Est rougeoie. Il ne faut que quelques minutes pour qu’un gros disque orangé s’élève au dessus de la masse liquide encore sombre, il en faut à peine plus pour sentir la chaleur estivale de ses premiers rayons.

Et du premier café qui renforce cette sensation, accompagné d’un premier repas, déjà solide….

Ce second rituel consommé, nous avons le plaisir de retrouver quatre gros dauphins qui viennent jouer dans l’étrave. De manière trop brève pour que nous ayons le temps de sortir les appareils photos….

Nous voilà cependant un peu rassurés, car depuis le départ et près de 1200 Milles (Environ 2000 Kms), nous finissions par croire ces mammifères complètement disparus de notre pauvre Méditerranée.

Plusieurs petits groupes viendront  de manière régulière, jouer avec TINTAMARRE pour finir de nous rassurer. Par contre aucun gros cétacé comme le Rorqual commun, notre Baleine habituelle.

Soudain à notre grand étonnement, à près de 75 Milles de toute terre et par plus de mille mètres de fond, nous nous mettons à croiser des tortues, une très grosse comme celles des Antilles, une dizaine d’autres, plus petites !…. Je dois modifier le réglage du pilote automatique pour en éviter certaines, déportées de leur habitat habituel par la récente tempête d’Ouest ?….

Désolé Gertrude, si je t’encercle de quelques ronds de sillage, mais tu n’échapperas pas au feu de mon Nikon ! (Les grandes bouches auront tôt fait sinon, par manque de preuve, de faire référence à un taux d’alcoolémie pourtant parfaitement maîtrisé)

Sans voir le temps vraiment passer, nous avons déjà fait 100 Milles, les deux tiers du trajet. Il faut dire que TINTAMARRE, lancé à 15 Nœuds, est un vrai tracteur…..

 

Petite lecture, petit somme, en alternance car la veille est absolument indispensable, malgré l’absence complète de toute autre unité, la plupart du temps.

Ainsi se passe finalement assez vite ces dix heures de traversée par mer plate, pour arriver grâce à une navigation attentive : danger isolé, bouée cardinale Ouest…. Devant le Port de VILLASIMUS qui ressemble à un parking à bateau sans charme. La petite crique juste avant est charmante est superbe, boisée, peu urbanisée, eau transparente et sable fin qui va, en douceur accueillir mon ancre pour la nuit.

Cinq mètres de fond, une météo parfaite : Quarante mètres de chaîne suffiront…..

Des imbéciles, probablement insomniaques, en préconiseraient une longueur de Quinze !

IMG_2857.JPG

IMG_2860.JPG

Une réflexion sur “JOURNAL DE BORD-Lundi 18 Juillet

  1. Quel beau lever de soleil ! Contente pour vous deux que cette longue traversée se soit bien passée et qu’enfin les dauphins soit venus vous accompagner ! La Sardaigne est à vous ! Bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s