JOURNAL DE BORD-Mercredi 20 Juillet

 

AVEC ULYSSE, DEJA DEUX MOIS

Partir plus de trois mois en mer, cela peut sembler long au profane.

Il y a deux mois que, glissant entre les forts Saint Jean et Saint Nicolas, nous quittions discrètement le Vieux Port, déjà persuadés de ne pouvoir mettre en œuvre, tout ce que nous avions programmé.

Lire, écouter de la bonne musique, rêver, dormir  à outrance….Reprendre l’aquarelle, prendre des notes sur les vins et les cépages de toute l’Italie, ses recettes associées….Visiter, traînailler, progresser en Italien, nouer plein de contact avec les équipages rencontrés, accueillir nos amis…Nager, plonger.

Force est aujourd’hui de constater que ce programme réclamerait au moins 3 mois supplémentaires, c’est-à-dire un départ fin Mars, pour un retour début Novembre, avec des conditions météorologiques plus aléatoires.

La navigation, même parfaitement programmée prend pas mal de temps en tenant compte des modifications apportées par les conseils des équipages croisés, la surveillance météo, l’étude des sites.

Notre bateau, bien que parfaitement préparé demande pour rester parfait, sa toilette quotidienne de dessalage, graissage, revissage, vérifications, niveaux…. Une bonne heure et demie à chaque arrivée d’étape.

Il a donc fallu aller à l’essentiel ! Si l’on n’a pas pu prendre des notes sur tous les vins et mets rencontrés, au moins le principal a été de les déguster. Le plus grand nombre !

Si les pinceaux sont restés secs, j’ai des milliers de photos pour aquareller cet hiver en atelier.

La priorité a été donnée aux rencontres, aux amis adorables qui sont venus ou vont venir nous voir, pour quelques heures,  jours ou semaines. Nous aurons le plaisir en fin de périple, d’en avoir accueilli plus d’une quinzaine. Un vrai bonheur, ce bateau est fait pour cela.

Le programme indicatif du départ a été à notre grande surprise à peu près respecté, avec les temps forts prévus, quelques rares déceptions. La météo a été pour l’instant clémente en dehors des deux coups de vent de Porto VENERE et surtout TRAPANI, qui nous a fait rater le retour programmé de trois jours, pour marier des amoureux qui nous sont très chers.

Je redoute un peu la remontée Ouest de la Corse, compte tenu des vents subits cette année, entre Marseille et l’île de Beauté. Mais bon, nous aurons le temps et nous connaissons chaque caillou de ce littoral. Il faudra juste veiller à ce que les deux Merdouillons soient rendus à leurs parents, la veille de la rentrée.

Leur faire l’école à bord, semble déraisonnable….

Il nous reste encore une petite dizaine de jours d’Italie, avec déjà une forte envie d’y revenir tellement ce pays est attachant, son accueil exceptionnel, son savoir vivre étonnant, ses prix bien plus corrects que ceux pratiqués sur les côtes françaises de Méditerranée (En dehors de quelques ports Italiens, qui ont été un vrai holdup pour la caisse de bord).

Encore un mois de Grandes Vacances et nous reverrons tous ceux qui forcément nous ont manqué un peu, même si beaucoup d’entre eux nous ont accompagnés pour un bout de chemin, sur les sentiers de l’amitié et les traces d’Ulysse.

DSC_1075.JPG

Une réflexion sur “JOURNAL DE BORD-Mercredi 20 Juillet

  1. Et je suis très heureuse et flattée d’ en avoir fait partie ! Et d’avoir fait un bout de ce voyage avec vous deux qui restera un souvenir inoubliable bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s