JOURNAL DE BORD – Samedi 20 Août

IMG_3173.JPG

DIALOGUE….

Coup de pot, nous avons pu avoir aujourd’hui à HYERES la place libérée par Antoine et Anne Laure ce matin. Seul problème, m’a-t-il confié : Deux cons de chiens à bord qui n’arrêtent pas d’aboyer, la maitresse aussi…

On fini tranquille la manœuvre d’accostage, les bestiaux commencent à gueuler !

La Propriétaire du 55’ :

« Va falloir vous y faire, ils n’arrêtent pas d’aboyer »

Moi :

« Moi c’est pareil, depuis qu’il m’est venu du poil sur les joues, les fesses et la queue, j’aboie sans cesse »

La voisine :

« Vous n’aimez pas les bêtes ?! »

Moi :

« Si si, mais je préfère encore les gosses. Surtout les miens ! Les enfants des voisins, ont les trouve stupides, ils ne servent à nos yeux qu’à faire pousser les rides » (Air connu)

La Voisine :

?????

Moi :

« Ma femme c’est pareil, vers les trois heures du matin, en chaleur, elle hurle à la mort. Je n’ai qu’une solution pour la faire taire. Mais elle aboie fort durant l’orgasme…. Moi, je suis plus calme, mais après je lève la patte pour pisser sur les bateaux d’à côté, avec une préférence nette pour les AMEL 55’ »

Fuite de la voisine et de ses bestiaux dans son cockpit.

Ca aurait pu être drôle, mais la gente canine n’a pas moufté. Leur maîtresse non plus. Les dialogues étaient prêts !

En observant de plus près, je me suis rendu compte à certains petits détails, que c’était en fait des MGEN contrariés. Sous la prise d’eau du Quai, il y avait tout un système de filtres BIO, pour boire la flotte, coupée avec l’antésite qu’elle a ramené des restes de la sortie de fin d’année des troisièmes à LA BARBIN. Le thème c’était la vie sexuelle des BONOBOS, elle est prof de sciences naturelles….

Les filtres BIO, ils sont en page 78 du catalogue CAMIF.

Lui,  prof de gym, est un peu gêné d’avoir du troquer son vieux voilier en ferrociment (construit dans le jardin pendant que ses confrères corrigeaient leurs copies), contre un AMEL 55’ tout électrique, lorsque sa femme a hérité. On le sent bien, en le voyant traîner sur la panne à soupirer devant les éoliennes, les panneaux solaires bricolés, la vache à eau suspendue aux haubans….

Les chiens, ça n’a pas vraiment l’air de le consoler pleinement des gosses qu’elle n’a surement pas voulu.

S’il insiste, je lui prête les nôtres!…..

Mais il garde ses chiens.

IMG_3172.JPG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s