JOURNAL DE BORD – Mardi 30 Août

 

CA Y EST, JE DEBLOGUE !…

Les meilleures choses ont une fin.

Nous l’avons bien compris ce matin, lorsque devant la boulangerie de PORQUEROLLES la queue pour le pain et les croissants avait disparue.

Un coup d’Ouest hier soir, puis un coup d’Est et d’orage ce matin ont fini de décoller les quelques bateaux arapèdes qui s’accrochaient encore aux quais, sans grande conviction….

Les vendeurs de glaces préparaient leurs congélos, avec dans le regard comme un doute. Il eut été peut être préférable de griller aujourd’hui des marrons chauds ?

La vendeuse de maillot avait pris dans la nuit, dès le premier éclair, la décision de solder ses PAIN DE SUCRE, BANANA MOON et autres COCONUT. Un VILBREQUIN à trente Euros, c’est toujours bon pour partir fin Septembre à CUBA et POINTE à PITRE….

Le gamin du port, responsable de la panne, nous réclamait résigné en fin de matinée : « Et vous TINTAMARRE, vous partez aussi ? » son listing à la main. Il a fallu lui répéter au moins deux fois que NON !- Nous on restait !

Certes il pleuvait et le vent soufflait, MACRON allait quitter enfin le gouvernement, les MERDOUILLONS allaient reprendre l’école, mais nous on faisait encore un peu de résistance. On avait dit Septembre et ce sera Septembre.

Même si les jours raccourcissent.

Même si l’eau est moins chaude qu’habituellement en Septembre.

Même si le stock de menthe, moins renouvelé chez Nicou semble moins frais pour le MOJITO du soir…

On va traîner un peu du gouvernail, faire le bateau buissonnier, trouver de bonnes raisons pour différer encore de quelques jours, notre passage retour entre les forts ST JEAN et ST NICOLAS, pour amarrer TINTAMARRE un peu nostalgique, à sa panne de la CRIEE.

On y restera sûrement un jour ou deux, à le bichonner comme on soigne un cheval après une longue randonnée, à le frotter partout comme une longue caresse que l’on doit à une personne chère avec qui l’on vient de partager de longs mois de découverte, de bonheur et de complicité.

Nous reviendrons chaque semaine le dorloter, évoquer avec lui les ravissants villages des CINQUE TERRE, l’incroyable Port de VENTOTENE creusé dans la roche par les esclaves, les merveilleuses Iles PONTINES, l’attachant PORTO AZZURO, l’étonnante PROCIDIA, les surprenantes AEGADES…

Et puis dès le début du printemps, avec l’aide de MARCO « L’homme qui susurre à l’oreille des YANMARS », nous préparerons un nouveau périple, vers l’Espagne et les BALEARES, à nouveau l’Italie, ou plus loin encore LA GRECE pour retrouver ULYSSE ?….

IMG_3242.JPG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s