COURTISER VENISE!…..

DECOUVRIR VENISE

Venise ne se livre pas. Elle se donne à qui la courtise, lentement, par étape, avec pudeur.

La traverser au pas de course, au milieu d’une meute, derrière le drapeau d’un guide, est la meilleure manière de la froisser, de manquer avec elle un premier rendez-vous, si porteur de plein de promesses….

Choisissez d’abord, pour l’approcher, un lieu éloigné  de son cœur, afin de ne pas offusquer la belle. CASTELLO ou CANAREGGIO sont des « sestieri » de la Sérénissime,  où déjà tout d’elle se révèle, à l’abri des foules bruyantes mangeuses de hamburgers.

Ici on pourra aussi manger « sur le pouce », de délicieux CICCHETTI ou TRAMESI, accompagnés d’un SOAVE Blanc ou d’un PROSECCO, debout devant le rade ou appuyé sur quelque barrique. On écoute l’accent chantant des gondoliers qui déjeunent à l’identique sur le tonneau voisin, l’accordéon qui passe sous l’arche toute proche, ouvrant sur un canal désert.

Les églises de quartier, Madone del’Orto ou autres, regorgent de BELLINI ou de TINTORET discrets à faire pâlir la fille d’attente devant le musée de l’ACADEMIA…. Vous n’êtes qu’à quelques minutes de VAPORETTO du cœur saturé de la citée, à découvrir en fin de soirée ou au petit matin flou, quand la brume libère le bassin de SAN MARCO faisant apparaitre SAN GIORGIO et LA GIUDECCA, ses reliefs palladiens sur fond de lagune. Le matin, c’est du Hamilton, le soir lorsqu’un gros cercle rouge embrase la lagune, c’est un Turner.

Dans la fraicheur du Printemps, profitez du soleil qui réchauffe le long des ZATTERE, pour déguster quelques Gelatti chez NICO, avant de pousser plus loin vers SAN SEBASTIAN, l’église ignorée qui regorge de Véronèse et où le peintre repose.

C’est déjà l’heure du SPRITZ à prendre un peu plus loin, CAMPO SAN MARGHERITA, fief des étudiants vénitiens. En prolongeant vers l’ACADEMIA, plus calme en fin de journée, vous franchirez le pont qui mène à CAMPO SAN STEFANO. En passant devant SAN VIDAL, vous entendrez INTERPRATI VENIZIANI s’échauffer pour le concert du soir. Entrez et installez vous, tout VIVALDI va vous être conté. Si vous avez été prévoyant, vous avez réservé chez FIORE, un peu plus haut sur le Campo, une table pour la sortie. Le RISOTO AL NERO ou leur FEGATO alla Veneziana sont à mourir….

Demain, allez trainer dans CANAREGGIO ou partez tôt vers BURANO, d’un coup de MOTOSCAFO depuis FONDAMENTE NUOVO. En descendant à MAZZORBO, la station qui précède, vous serez les premiers à découvrir ce merveilleux village de pécheurs, avant même que le bateau qui passe par TORCELLO, débarque sa meute bruyante. Vous aurez déjà immortalisé dans votre numérique, les reflets fabuleux des maisons colorées dans les canaux de l’île, trempé quelques BUSSOLAI (Un biscuit délicieux) dans un verre de FRAGOLINO (Vin rouge d’un cépage ayant un gout de fraise des bois).

Déjeunez tranquille au GATTO NERO, les produits de la lagune sont sans conteste les meilleurs des îles. Leur accès WEB est parfait, regardez si ce soir, avec MUSICA A PALAZZO, il n’y aurait pas la possibilité de réserver le BARBIERE ou la TRAVIATA en représentation privée au Palais BARBARIGO MINOTTO en bas du Grand Canal, pour terminer un séjour mémorable….

Avec un peu de chance, vous n’aurez pas croisé le moindre Japonais !

DSC_1565.JPG

Une réflexion sur “COURTISER VENISE!…..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s