PAS D’ECHEC AU ROI… Dimanche 25 Juin

 

PAS D’ECHEC AU ROI

 

Dans un jeu d’échecs, il y a quatre tours. Deux noires et deux blanches….

Sur un tour de Corse, on en dénombre sur le littoral quatre vingt quatre, sur lesquels les guetteurs se relayaient pour prévenir de l’arrivée possible d’éventuels pirates ou corsaires. Plus personne ne guette, pourtant les envahisseurs de tout pavillon, ont bien envahi l’île de Beauté…..

Les tours restent, noires ou blanches. Plutôt vertes lorsqu’elles sont élevées à l’aide du schiste vert du cap. Parfois Terre de sienne du côté de PORTO avec ses roches de porphyre rouge, presque blanche comme celle d’OLMETTO en approchant les calcaires de BONIFACIO…

Les guetteurs continuent leur job, mais depuis leurs paillottes où ils attirent le touriste, Langoustes du pêcheur, charcuterie de montagne…. En se gardant bien d’en faire part aux autres qui continuent de scruter la mer.

A côté de la tour, il y a traditionnellement le cheval. On en voit au mouillage souvent au petit matin, ils emmènent leurs cavaliers dans de grandes gerbes d’écume, observés par quelques vaches blasées qui se satisfont d’une herbe trop rare, à la limite du sable et avant le début du maquis.

Des Pions, il y en a parfois plus que sur un échiquier ! Serrés autour de pièces maîtresses dans le mouillage de PIANA ou de RONDINARA, où nous étions quasi seuls jadis, il n’y a jamais que 25 ans…..

Des Fous, on en croise toujours quelques uns. Hier c’étaient quatre superbes DUFOUR 46, avec quelques moniteurs et toute une jeunesse hétéroclite à bord. Ce sont sûrement des éducateurs admirables, des voileux de dériveurs performants, mais des marins novices qui ont fait un show burlesque, lors de leurs tentatives de mise à couple. Une chance, tout a bien fini, pas de blessé, rien de cassé !

La Reine, qui peut aller aussi loin qu’elle le veut, en long, en large et même en diagonale sur l’aire de jeu, je l’ai. Elle ne s’éloigne cependant rarement de son Roi pataud qui peut avancer sur tout l’échiquier, mais seulement une case à la fois, ce qui le rend vulnérable.

Petite escapade en Paddle, ou ballade palme-masque-tuba, il faut bien que sa Majesté se défoule, lorsque le Captain’ veille à bord, pour éviter qu’un garnement inexpérimenté, ne viennent poser son ancre sur la sienne. (Ce qui est toujours une idée intéressante en cas de gros temps, pour envoyer deux navires à la côte !)

Quand TINTAMARRE est bien mouillé, Roi et Reine grimpent alors de concert vers une tour forcément proche, par un chemin caillouteux, malaisé et de tous les côtés au soleil exposé (Jean de LA FONTAINE), en gardant un œil sur le précieux joyau qui semble flotter au dessus de la surface forcément turquoise….

L‘ascension des tours de NONZA, de SENETOSE, de ROCCAPINA ou d’OLMETTO est alors le prétexte de soif au retour, pour unir dans un grand verre, avec quelques glaçons, 1/2 de PROSECC0 – 1/4 de CAMPARI ROSSO – 1/4 de MARTINI BLANC, rondelle d’orange, olive piquée dans un long cure-dent, l’image du bonheur…..

Si l’on a bu autant de Spritz, que ce qu’il a de tours génoises en Corse ? Je crains bien pire……TOUR ROCAPINA

 

2 réflexions sur “PAS D’ECHEC AU ROI… Dimanche 25 Juin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s