RADIO LANGUE DE PUTE…Sam 1er Juillet

 

RADIO LANGUE DE PUTE….

 

J’adore la vie au port….

C’est comme un best off, de « Camping 1 et 2, Mes chers voisins, Palace et La croisière s’amuse » !

Les conditions sont rarement idéales, pour appréhender le plaisancier dans son milieu naturel, avec toutes ses diversités, ses tics, ses habitudes, ses travers, ses constantes.

Après un jour de coup de vent, un jour de pluie, un avis de vent frais et une journée d’attente d’un nouvel équipage, les conditions ont été largement réalisées pour une observation sympathique du microcosme qui nous entoure.

Le type de bateau bien sûr, la nationalité de l’équipage (parfois différente de celle du pavillon du navire), la qualité de l’entrée dans la place, sont autant de critères qui vont éclairer l’observateur, perché sur son Fly, l’esprit un tant soit peu critique….

La tendance cette année, à Bonifacio, semble cependant gros bateau et troisième âge. Avec marin à bord, et parfois hôtesse sur de fringants navires de plus de cinquante pieds. Face à nous, de l’autre côté de la panne Lazy Jack II, un superbe voilier Dufour 500, avec Jacques et Raffaele, une italienne volubile et charmante, avec qui nous échangeons trois gags dans la langue de Dante, puis une bouteille de Conte Péraldi blanc à l’apéro, le soir le café-Gelatto-grappa, nos Mails-mobiles-blogs. Nous avons rendez vous à OLBIA dans une semaine, avec la promesse d’une pasta-party, et du secret della pasta alle vongole…

A côté, un gros Trawler de construction nordique, avec deux couples de papy-mamy d’âge canonique. Le bateau est « full equiped » : Baussoirs pour remonter l’annexe, fixes cannes à pêche inox, taux, capote, pare soleil, sacs range cordages, enrouleur de tuyaux, dérouleur d’aussières. Papy évolue au ralenti, fait craindre le pire quand il franchi sa passerelle. Il a réglé quinze fois ses amarres, retendu dix fois sa pendille, repris cinq fois la météo… N’empêche, à leur âge, les deux couples qui doivent totaliser à eux quatre, plus de trois cent vingt ans, naviguent toujours. Sans aide !

De l’autre côté, « Le skipper », tenue immaculée, bronzage caramel, s’active mollement sur un Majorquine AQUAMARE, (port d’attache Saint Tropez), dont je n’aimerais pas entretenir les vernis impeccables. Dans l’attente de l’arrivée des propriétaires, ses tentatives pour ne pas passer seul la nuit prochaine, semblent pour l’instant vouées à l’échec !…. (Il n’est jamais que 17h)

Ce qui n’est pas le cas pour l’équipage Allemand, d’un superbe OCEANIS 54 de location, notre voisin Tribord. Hier au soir ils ont dragué deux intrépides sur le port, les ont ramené à bord pour faire « Prozit », en attendant mieux. Ce matin les deux apprenties navigatrices ont embarqué avec deux grosses valises, sûrement pleines de crème solaire, pour enduire largement l’ensemble de cet équipage rouget, déjà passablement cramé !

En face, vient d’entrer à la place de Lazy Jack deux, déjà parti à la recherche des palourdes, un gros PRINCESS, immatriculé à SMIR. L’équipage, marin et hôtesse se sont activés deux heures pour tout mettre en place, sortir, sécher, briquer, faire les courses, préparer à bouffer, pot de glaïeuls sur la table du carré…. L’émir bedonnant est alors arrivé dans un silence éloquent. Il converse depuis à haute voix à partir de ses trois IPhones. Je devrais appeler mon conseiller, si ça se trouve mes actions TOTAL sont en train de se casser la gueule !

A Bâbord pour finir, deux Italiennes bronzent dans des strings d’un autre monde. Malheureusement, mon Italienne à moi sort de sa sieste. La description sera pour un autre jour !……

IMG_5513

5 réflexions sur “RADIO LANGUE DE PUTE…Sam 1er Juillet

  1. Excellente description, Bernard!!! Bonifacio est un port qui fait la part belle à la frime, un peu comme St Florent… Amitiés barcelonaises, Claude et Marie Noëlle

    J'aime

  2. Je vois que tu n’as rien perdu de ton sens de l’observation et de ton humour toujours agréable à lire ici aussi nous sommes sous un mistral cogné !! Et les températures qui ont bien chutées !
    Je pense souvent à vous deux et je doit dire que de ne pas vous rejoindre cette année me manque un peu . De gros bisous à vous deux 😘😘😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s