JE VOUS L’EMBALLE ?… Samedi 22 Juillet

 

JE VOUS L’EMBALLE OU C’EST POUR CONSOMMER TOUT DE SUITE….

J’adore ces « Petits » ports à l’écart des circuits validés des m’as-tu vus ? Habituels, dont la poupe clignote d’un bleu électrique, autour du nom du bateau rayonnant au néon, l’ensemble perturbant de manière notoire, le rythme circadien des poissons qui n’ont rien demandé….

Au lieu de vous virer vers le mouillage, là bas derrière la digue ou de vous proposer une vague place sur une improbable liste d’attente, le préposé est venu comme en Italie, en annexe vous accueillir à la sortie du port, pour vous accompagner vers une place libre, vous prendre les amarres…

Les voisins, pourtant en plein repas ou en début d’apéro, ont interrompu leurs agapes, pour aider à la manœuvre, avec un mot de bienvenue, se sont inquiétés de savoir si vous possédiez le bon embout pour l’eau ou l’électricité, l’échange est engagé. A bord, pas de skipper ou d’hôtesse, larbins d’un monde souvent surfait, tendance nombriliste, qui vous toise de haut, pauvre bagnard obligé de conduire seul votre bateau, en location que ça les étonnerait pas !

Les pannes regorgent de Merveilles, autrement plus attirantes que leurs bulles climatisées où ils arrivent à s’enrhumer en plein mois d’Aout. Tous, sont des amoureux de leur unité qu’ils ont traitée au mieux selon leur caractère dominant. Celui-ci a « emballé » toutes les œuvres fragiles de son Trawler : bois vernis, rambardes, inox, moteur d’annexe, winchs, barre-battages évidement, le tout bâché d’un bleu marine impeccable.

Pour dé clipper tout le bastringue, cela doit lui prendre trois fois le temps que je consacre aux vernis de TINTAMARRE en début de saison. Peu importe, l’amour s’exprime aussi et surtout, par les marques évidentes de la passion qu’il suscite !

Un autre a du reprendre un vieux chalutier en ferraille, le transformer, surélever le château central, y ajouter un banc face à la mer pour rêver. Le tout a été poncé, gratté, repeint, vernis, avec humour et imagination, et ça navigue….

Plusieurs vieux Feelings 27, bleus charrue, sortes de fifties de l’époque sont encore très fringants, choyés par leurs propriétaires qui d’évidence sortent à l’année.

Tout cela frotte, ponce, améliore, discute, s’extasie, échange et se passionne, là où dans les grands ports de la Côte, de Sardaigne ou de l’île de Beauté, on se montre on s’épie, on se mesure après le coucher du soleil, lorsqu’il est enfin temps de sortir de sa clim, derrière son bouquet de glaïeuls… Les deux craignant le soleil, même couchant !

Le resto sur le port ne sera pas une arnaque et l’on a vu le pêcheur débarquer ses cagettes. La friture sera vraiment du golfe, le tiramisù maison et la note n’aura pas le goût du sel.

Même le bateau de plongée qui rentre, est empli d’étudiants, de cris et de rires, la vraie vie quoi !

Petite visite à la capitainerie avant le départ, pour régler notre place et remercier la petite équipe de son accueil. Avec le prix réglé récemment par un ami à Port Cervo, on peut avoir ici à Porto TAVERNA (Entre Bastia et Solenzara) quinze jours de service portuaire, du même niveau.

IMG_5733  IMG_5739

2 réflexions sur “JE VOUS L’EMBALLE ?… Samedi 22 Juillet

  1. Voilà un coin qui paraît être très sympa ! Quand quittez vous la Corce ? Bonne continuation et au plaisir de te lire bises à tous les deux 😘😘😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s