MACCINAGGIO, L’ÂME DES SEIGNEURS DE ROGLIANO… Mercredi 02 Juillet

 

MACCINAGGIO, L’ÂME DES SEIGNEURS DE ROGLIANO

 

MACCINAGGIO, tout en haut du cap Corse, à un jet de pierre de CAPRAIA et d’ELBE, il y a une éternité, on y venait déjà !

On débarquait à BASTIA, où le taxi SCANIGLIA venait nous récupérer avec sa grosse Mercedes allongée. C’était le père, il avait déjà plus d’âge et faisait la bise à Emilie. Après, on a souvent eu le fils qui a pris lentement le relais (Un Corse qui bosse, ce n’est pas facile à arrêter !). On nous a dit à BASTIA que les SCANIGLIA de MACCINAGGIO, avaient toujours comme une sorte d’exclusivité bienfaitrice sur la Départementale 80, vers le Cap ! Une institution, après de nombreuses années, on était quasiment de leur famille, le petit fils a du prendre le relais car en arrivant sur le Port hier, une Mercedes rallongée était rangée sur le seul emplacement TAXI. Elle dépassait forcément toujours un peu, les emplacements ont grandi, les Mercedes aussi….

CAP CORSE VOILE (CCV) mettait a notre disposition de petits voiliers de 28/30 Pieds, selon nos moyens. Une minuscule agence adorable de loueurs à qui l’on envoyait des cartes postales le restant de l’année. Plus tard, ils ont créé la franchise MOORINGS en France puis sur toute l’Europe et ont fini par racheter la Société mère de TORTOLA dans les Iles Vierges Américaines !

L’épicier nous aidait à faire le plein. Le soir il nous livrait à bord avec son vieux bus VOLKSWAGEN. Une première, il y a bientôt trente cinq ans. Le commerce est toujours là, tenu par la même famille, avec un vrai sens du service.

Le port accueillait tout le monde. En cas de mauvais temps fréquent à l’approche du Cap, personne ne restait dehors malgré des installations encore sommaires. On était cinq ou six à couple, au milieu des Italiens (Et Italiennes), ambiance garantie.

Aujourd’hui, rien de ces qualité intrinsèques de s’est perdu. Le Maître de port, sûrement un Seigneur descendu de ROGLIANO, mène sa petite troupe sans excès de paroles. Les mimiques de son visage, buriné aux couleurs des schistes du Cap, suffisent à organiser un balai impeccable, d’accueil, d’aide à l’amarrage. Des dizaines de bateaux sont rentrés hier soir, souvent à l’arrache et quelque peu en panique pour certain : Quelques ordres précis deux ou trois poussées fermes de Zodiac pour les redresser contre la furie du vent, et pas une rayure, pas un chandelier tordu.

Il restait même des places ce 31 Juillet par gros temps, sur les trois pannes neuves, installées au bénéfice de l’arrivant qui en aurait besoin. Un exemple d’investissement fait dans la seule optique de la sécurité des marins, pour accueillir en priorité des unités de 30 à 50 pieds, les plus nombreuses, pas forcément les plus rentables. On est loin des choix de beaucoup d’autres ports de Corse ou de la Côte.

L’équipe est à la hauteur de son BOSS, à la Capitainerie le personnel administratif est un exemple de disponibilité, de bonne humeur et de qualité d’accueil…

Cul au quai, on n’entend que le hurlement des rafales de vent et le fracas de la houle sur les rochers derrière. A 21h, la jetée est fermée à toute circulation, pour la tranquillité des plaisanciers. C’est l’heure où bien souvent ailleurs, débutent sur la Promenade de la Mer, les essais des 100 mètres départ arrêtés, dans un miaulement de pneus et de moteurs !

Si vous passez par le CAP, où le Muscat est délicieux et la langouste à mourir du coté de CENTURI, arrêtez vous à MACCINAGGIO, c’est toujours un bonheur, c’est déjà l’Italie, la vision Corse traditionnelle de l’hospitalité….

2 MERDOUILLONS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s