BIENVENUE A PORQUEROLLES… Samedi 16 Juin

BIENVENUE A PORQUEROLLES !….

T’as des laborieux qui pianotent sur leur Mac’Air, dès le deux Janvier au matin, pour réserver leur place à Porquerolles du 10 Août à 17h30 jusqu’au 28 à 10 heures du matin !
Moi, la dernière fois que j’ai tenté (en vain) de réserver un poste, c’était je crois encore au Minitel….
Aussi, comme tous les autres badauds imprévoyants, je n’ai pas encore franchi la bouée bâbord (cylindre rouge) d’entrée, qu’un gamin arrogant faisant vroum vroum sur son Zod’, me vire déjà vers le mouillage encombré le plus proche !
De là, résigné en lisant le bulletin météo qui se teinte dramatiquement de rouge, j’envoie l’équipage se battre pour obtenir un ticket de rationnement vers 7h, après avoir fait la queue dès six heures du matin et qui donnera droit, en revenant vers 10h, de savoir si tu feras partie des heureux élus qui vont séjourner en villégiature sur la panne d’entrée, sans eau ni électricité….
Hier, remake d’une histoire mille fois vécue, j’arrondi les Mèdes pour viser le musoir tant désirer au milieu d’une horde de Trawlers qui avaient du se donner rendez vous là. Un petit coup de 3000 tours dans les YANMARS 370 Cv, me permet d’en enfumer quelques uns, pour enfourner la passe en position favorable !
Inutilement car là, je change de dimension… Une panne entière de libre, trois gugusses déguisés de rouge pour me chopper les amarres, me brancher le 220, dérouler la manche à eau, complimenter Madame, pour ma manœuvre impec’ ! (Comme si elle y était pour quelque chose…)
Ce matin, pour éviter le manque, j’ai quand même envoyé Maman avec un faux ticket, faire semblant de faire la queue à la capitainerie, pour pas perdre l’entrainement. Avec les années qui passent et les équipières qui rajeunissent, faut jouer maintenant sur la ruse et la persévérance, oublier le maillot deux pièces qui plaisait tant au capitaine (Là, c’est sûr, j’aurai pas ma bibine fraiche à midi….)
Je rigole, (Pas envie d’être pris en grippe par le staff du port), Porquerolles, c’est mythique, chaleureux…. Le Mojito aux Arcades est à mourir. Bon, le jeu de boule sur la place de l’Eglise est à chier, mais après tout on n’y joue qu’une fois tous les cinq ans, pour le Rassemblement Swift Trawler BENETEAU.
RASSEMBLEMENT PORQUEROLLES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s