J’AIMERAIS TANT VOIR SYRACUSE Samedi 06 Juillet 2019

SYRACUSE

J’AIMERAIS TANT VOIR SYACUSE…. !

« Avant que ma jeunesse s’use,

Et que mes printemps soient partis,

J’aimerais tant, voir Syracuse…. » (Air connu)

 

En 734, un Corinthien bien inspiré a créé cette merveille.

Pas confondre ! 734, avant Jésus Christ. 732 après, c’est Charles Martel qu’a viré Mouloud et Abdelaziz du Futuroscope de Poitiers.

Il a bien fait les choses le Corinthien : Catacombes, théâtre antique le plus grand du monde Gréco-romain, du marbre, des places à la géométrie originale, comme pour faire croire qu’il connaissait pas Pythagore et plein de sortes de Spritz, je te passe la couleur incroyable des Gelatti !

Il a même inventé, une vierge qui pleure de vraies larmes de sang. Que même la police scientifique a débarqué pour analyser le fameux liquide et que s’en était, avec la dose de protéines à l’intérieur et tout et tout. Bon, nous à Marseille, une vierge qui pleure, ça nous impressionne plus. Notre bonne mère, elle sanglote aussi, à chaque raclée de l’OM, c’est-à-dire quasi en permanence en dehors du Mercato et de la trêve des confiseurs.

Des Grecs célèbres l’ont rejoint. Archimède qui avait des principes était venu y inventer la catapulte et de gros miroirs pour concentrer les rayons du soleil et foutre le feu aux navires à voile ennemis. J’en prendrais bien un sur Tintamarre, histoire de chauffer la barbe du MGEN qui tire des bords carrés en me fusillant du regard, moi, qui d’une trace directe à 15 nœuds, vais lui piquer la dernière place au port, en lui faisant exprès, une très grosse vague (Ca vaut pour les notes pourries en travail manuel et les absences répertoriées en gym)…

Là on venait du Sud, pas de soucis. On peut sans trop loucher, garder un œil sur le GPS et l’autre sur Ortiga, la vieille ville qui détache ses fortifications et ses églises, sur une mer superbe. En débarquant du Nord, (la fois dernière), juste au pied de la citadelle en arrivant, sur la route du port, il y a une saloperie d’écueil à fleur d’eau le « Scoglio dei Cani », impossible à repérer dans une mer qui moutonne souvent à cet endroit. Séduit par la qualité du site tu traces ta route en fonction et tu oublies….

Quand tu avances à 12 nœuds et que tu vois passer à moins de 2m à tribord, une tête de roche affleurante, il te vient comme une grosse sueur froide généralisée qui te part de la nuque, descend entre les omoplates et vient se perdre quelque part dans ton calbut. Pas une perche, pas la moindre bouée, ça relèverait chez nous de l’homicide volontaire, qui enverrait le maire incapable, rejoindre au frais les Balkani !

La dernière fois aussi, c’était déjà une demi-finale de foot, où l’Allemagne avait battu in extremis l’Italie. J’avais profité lâchement de la confusion pour extorquer au serveur du « Parmeggiano » pour mettre dans mes « Spaghetti vongole », une sorte de crime de lèse majesté qui vous vaut ici, tout le dédain du regard réprobateur du serveur ! Demain soir, déjà que ce ne sont que des féminines, qui tapent la baballe, on va avoir à faire à Pays-Bas contre Oncle Sam’ : Loin d’être gagné pour le parmesan !….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s