CHRONIQUE D’UN DESASTRE ANNONCE… Mercredi 14 Août

BALEINE 01

Photo BC – Téléobjectif….

CHRONIQUE D’UN DESASTRE ANNONCE

Entre Marseille et la Corse, nous avions vu quelques mammifères marins (bien moins que l’an dernier, qui avait été une saison extraordinaire), des poisson-coffres qui se reposaient en surface et utilisaient leur nageoire latérale, comme une voile de planche, ce qui les rendait repérables.

Cette année, nous avons observé les derniers dauphins, méfiants, au large, dans le nord Sardaigne, à hauteur de Cala di Volpe. Puis nous avons descendu toute la Sardaigne, traversé sur les Aegades (160 M) et enchaîné sur le Sud Sicile, puis l’Est, passé Messine, les Eoliennes, la remontée de la botte, la côte Amalfitaine, Capri et les îles de la Baie de Naples, les Pontines, Rome et le Lazzio, les Toscanes… Sans apercevoir l’ombre du moindre dauphin, aucune baleine, pas de globicéphale, en dehors de quelques rares chasses timides de thon ou de maquereaux !

Toutes les côtes Italiennes, surtout à partir des Aegades, regorgent de chalutiers par centaines, qui vont gratter les fonds marins, jusqu’en Lybie de manière illégale, où après avoir épuisé leurs propres ressources, ils vont piller une richesse, dont l’absence à venir va jeter sur des boudins gonflables, toute une population, obligée à l’exil…

Nous n’avons observé, qu’entre Elbe et la Corse, les premiers dauphins apeurés, qui restent bien à distance des bateaux qui leur procurent une crainte bien légitime. On entrait alors dans le sanctuaire Pélagos, qui du Nord Sardaigne, sur un angle d’environ 90°, protège les mammifères du littoral Corse aux côtes continentales, de Piombino aux Iles d’Hyères sur près de 90 000 kms carrés, depuis plus de 15 ans. Nous n’y avons vu qu’une baleine, trahie par son souffle, en milieu de traversée, dont nous avons respecté la tranquillité, sans tentative agressive d’approche.

Sur près de 1700 Miles de périple, soit plus de 3000 kms de trajet, nous sommes donc restés plus de 1200 Miles, 2 200 Kms, sans voir le moindre mammifère marin.

Du haut du fly, navigant généralement par beau temps, à vitesse assez lente 8-9 nœuds, notre vision porte à environ 15 miles de chaque côté de Tintamarre, soit une bande de 30 Miles, une cinquantaine de Kms, ou chaque doute, lors d’une veille permanente, peut-être confirmé par une vision aux jumelles du bord (Excellente qualité, cadeau de mon amour de gendre).

Nous avons donc écumé 50 Kms x 2 200 Kms = 110 000 Kms carrés, en dehors du sanctuaire Pélagos, mais sur une étendue encore supérieure à lui, plus au Sud ! Cela représente, pour fixer les idées, 157 000 terrains de football, où jouent 22 x 157 000 = 3 454 000 footballeurs protégés eux au moins, de l’imbécilité patente de quelques uns de leurs supporters.

Même en considérant ma presbytie chronique, qui diminue les chiffres de 50%….

Même en considérant, ce qui est exagéré, que ces mammifères passent 80% de leur temps en plongée…

Sans rapprocher, pour ne pas compliquer l’analyse, le poids de la cervelle d’un mammifère marin de celle d’un footballeur terrestre…

 

Si la Méditerranée était peuplée comme un terrain de foot, (durant les matchs s’entend, sinon faut refaire tous les calculs avec 3 jardiniers), on aurait du entre-apercevoir, 345 000 animaux…. au lieu de ZERO !

 

Alors on fait quoi ? On reverse les droits télés de retransmission du foot, (ou de la formule 1), aux associations de protection de la nature ? On demande à Hanouna d’émettre à partir d’une barge en Méditerranée ? On bannit définitivement tout plastic de nos saloperies de poubelles ? On tire sur le premier Japonais qui s’approche d’un canon harpon ?

 

Vous avez 3 heures. Passé ce délai raisonnable, je vous envoi Greta…..

Une réflexion sur “CHRONIQUE D’UN DESASTRE ANNONCE… Mercredi 14 Août

Répondre à Kraemer Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s